Les bénéfices de l’activité sportive sur le corps sont déjà bien connus. Des effets positifs sur le cerveau avaient été aussi démontrés. Ce qui est moins connu du public, ce sont les effets neurogénérateurs du sport c’est-à-dire la possibilité de créer de nouveaux neurones dans le cerveau et cela quel que soit votre âge.

Cycle de vie des neurones

reseau neurones

Les neurones sont des cellules du système nerveux consistant à traiter les informations dans l’organisme. En vieillissant, nous en produisons moins et ils commencent à disparaitre très lentement. Dans le cas de maladies neurodégénératives, ce processus de destruction est accéléré. Pour un individu normal (ne souffrant pas de maladie neurodégénérative) la vitesse de production des neurones ne permet pas de maintenir un niveau constant de neurones, leur nombre tend donc à baisser avec l’âge. Ceci se traduit extérieurement notamment par une baisse des capacités de mémorisation, de raisonnement et de réactivité.

Facteurs provoquant la perte de neurones

Nous avons vu que le nombre de neurones tendait vers une diminution lente cependant certains facteurs risques tendent à accélérer cette perte. Le mode de vie semble avoir des répercussions sur le long terme sur le cycle de vie des neurones.
Une étude de cohorte a été menée en Grande-Bretagne (étude de cohorte Whitehall II) conjointement à une unité de l’Inserm sur des cinquantenaires. L’analyse de ces données montre un déclin cognitif 22.5% plus rapide pour les personnes atteintes de surpoids. De même, la population soumise aux effets du tabac semble aussi avoir subi une dégénération accélérée de leurs neurones.
Globalement, de nombreux facteurs de risque : obésité, tabagisme, sédentarité, … ont une influence négative sur la production de nos neurones. Un changement de mode de vie peut donc s’avérer bénéfique pour retarder ce processus.

Regénération grâce au sport

sportive court

Des études ont prouvé que l’activité physique entrainait la génération de nouveaux neurones. Lors des exercices physiques, les muscles favorisent la production d’une protéine spécifique :  la myokine. Les myokines sont transportées par voie sanguine dans le cerveau et vont permettre à celui-ci de produire des facteurs nutritifs pour la production de nouveaux neurones. Les bénéfices de l’activité sportive sur le cerveau sont réels à tout âge cependant il vaut mieux commencer tôt !

Le sport vous aide à vous sentir bien sur le court et le long terme sans oublier de faire attention à votre alimentation. Nous nous tenons à votre disposition pour toute information sur les activités sportives que nous proposons et pour des conseils en nutrition.

Sources